Réflexions pédagogiques

Ces réflexion sont nées d’un exercice au départ de citations :

  • Quand on explique, on fait à la place des participants.
  • L’utilisation de manuels scolaires ou de références extérieures au groupe peut être artificielle car détachée du contexte des apprenants.
  • Il faut se mettre en situation (en activité) pour apprendre.
  • Le formateur/enseignant est en prise direct avec le public (>< au politicien).
  • Le formateur fait réfléchir, travaille les sujets qui émergent du groupe ou qui sont au centre de la vie du groupe.
  • Il faut amener tous les participants à progresser grâce à une dynamique de groupe positive, basée sur la coopération et non pas sur la compétition.
  • Le formateur doit partir du niveau de son groupe pour créer des situations qui puissent être comprises par tous.
  • Il faut proposer des mises en situation complexes qui poussent à la réflexion.
  • Apprendre en solidarité, ensemble.
  • Repartir des difficultés, s’adapter aux participants (Cf. réflexivité).
  • Le formateur (et les participants) doivent avoir l’esprit libre : être ouvert aux autres, créatifs.